CidPharmef.org

Conférence Internationale des Doyens des facultés de PHARMacie d'Expression Française


photo profil

Les évaluations de la CIDPHARMEF

La Commission d’évaluation de la CIDPHARMEF

 

Depuis la fondation de la Conférence Internationale des Doyens des Facultés de Pharmacie d’Expression Française (CIDPHARMEF) en 2002, l'évaluation des programmes des études pharmaceutiques est rapidement devenue une activité phare de notre réseau.  En effet, en 2004, à la réunion de Dakar, la CIDPHARMEF avait mandaté un groupe de travail pour lui proposer une politique et une procédure d'évaluation des programmes d’études et des établissements. La présente politique et la création de la commission d’évaluation ont été adoptées à l’assemblée générale tenue à l’Université Saint-Joseph à Beyrouth, en octobre 2005. Par la suite, des mises à jour de la politique ont été effectuées sur une base régulière.

Plus récemment, la commission d’évaluation a développé des critères de qualité qui ont été adoptés à l’assemblée générale de 2014.

 

L’évaluation des programmes d’études proposée par la CIDPHARMEF permet de vérifier l’adéquation entre les besoins de la société et les objectifs de formation des pharmaciens sur le plan des compétences professionnelles à acquérir afin de satisfaire aux évolutions des métiers en Pharmacie. Elle vise également à assurer que les programmes d'études (curriculum) et les ressources utilisées rendent possible l'atteinte de ces objectifs.

 

Selon la politique adoptée par la CIDPHARMEF, cette évaluation est essentiellement formative; elle n'a aucun caractère de sanction, ou de comparaison ni souci d’uniformisation. Elle vise l’amélioration de la qualité de la formation par un processus dynamique qui mobilise tous les acteurs impliqués dans la formation et développe, au sein de la Faculté, une culture d’évaluation.

 

En plus de fournir une rétroaction externe à la Faculté de pharmacie et à son Université, l’évaluation des programmes d’études permet de développer et d’entretenir chez les enseignants, les étudiants et les administrateurs un sens critique. Dans une stratégie de changement, les recommandations du rapport d’autoévaluation, appuyées de celles issues de l’évaluation externe, constituent un outil très utile d’amélioration de la qualité.

 

Depuis sa création, la commission d’évaluation a complété 18 visites préparatoires à une évaluation, 16 visites d’évaluation et une visite de suivi. Ces activités se sont déroulées tant auprès des facultés du Nord que chez celles du Sud et plusieurs doyens ont partagé leurs plans d’action à l’occasion de la conférence annuelle de la CIDPHARMEF.

 

Je désire souligner la contribution de tous les membres de la commission d’évaluation (passés et présents), sans qui nos objectifs d’amélioration de la formation pharmaceutique n’auraient pas pu être atteints.  Je les remercie chaleureusement pour leur engagement et leur solidarité et souhaite que la commission poursuive ses activités avec l’enthousiasme qui la caractérise.

 

Claude Mailhot, présidente de la Commission d’évaluation de la CIDPHARMEF

professeure et vice-rectrice adjointe à la promotion de la qualité, Université de Montréal

Pr. Claude MAILHOT
Université de Montréal

Retour

Nos Partenaires

Contactez-nous

Partagez